06 16 58 47 56

La Face B du Succès

Un nouvel épisode tous les vendredis !

 

La Face B du Succès: le podcast qui vous parle de l’entreprenariat et de son impact sur le 1er cercle de relations. Vous savez ? La fameuse « solitude de l’entrepreneur ».

Chaque semaine, je m’entretiens avec des entrepreneurs. Ils parlent de leur parcours et des changements dans leurs relations avec leur entourage proche. Leur famille, leurs amis de longue date, leur conjoint : toutes les réactions soutenantes ou freinantes qui émaillent, aussi, leur chemin.

L’épisode le plus récent

Je sais où je vais, avec Jérémy Kohlmann

Jérémy, c’est LA référence incontournable si tu veux développer ton activité de coach ou de thérapeute. (D’ailleurs, impossible que tu aies échappé à ses vidéos Youtube en cherchant une réponse à tes questions tellement il est prolixe et généreux sur le sujet.)

L’entreprenariat: une évidence !

Il nous raconte ses tentatives de s’inscrire dans le salariat, comment il comprend très vite que “ça va pas être possible”, ses premiers essais d’entrepreneur et le regard challengeant de son Père.

Mais surtout, Jérémy nous fait part avec lucidité des montagnes russes émotionnelles que fait vivre l’entreprenariat, et pourquoi il ne changerait ça pour rien au monde.

PS: L’épisode est particulièrement court, c’est le 2ème effet kiss cool “Jérémy”: 1 question/1 réponse. Point.

La claque que j’ai prise en échangeant avec Jérémy : Sa lucidité sur le fait que les montagnes russes émotionnelles de l’entrepreneur sont augmentées par l’attente que “ça aille bien” et son acceptation à se laisser traverser par ça.

Je vous laisse découvrir l’épisode.

 

Pour retrouver Jérémy:

Changer de vie, avec Mehmet Gul

Mehmet est coach PNL pour les solopreneurs qui veulent bâtir une entreprise et recruter une équipe.

7 ans qu’il s’est lancé là-dedans, et qu’il s’y épanouit.

Avant…

Avant: un boulot exigeant dans lequel il est impliqué à fond.

Une carrière qu’il imagine toute tracée.

Sauf que, fidèle à son besoin de pourvoir à la sécurité de sa famille, il n’écoute pas son corps, jusqu’à ce que celui-ci se rappelle à lui, violemment.

Il choisit alors le chemin du coaching et de l’entreprenariat. Il découvre le véritable visage de son entourage et…. ça fait du tri.

La claque que j’ai prise avec Mehmet: la joie et la tranquillité avec laquelle il raconte les moments durs de son parcours, le sourire d’un homme en paix avec lui-même.

Pour retrouver Mehmet:

  • Sur LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/mehmet-gul/
  • Sur Facebook: https://www.facebook.com/mehmet.mgrf
  • Sur son site: https://www.mehmetgul.fr/

    Tracer sa route, avec Benoît Dubos

    Benoît, c’est le gars qui, à peine la visio démarrée, te met à l’aise, plaisante sur son bureau-buanderie (les pulls roses de sa fille qu’il sort du champ de la caméra), et te conseille des outils d’enregistrement pour tes podcasts.

    Il partage en off qu’il trouve cela important de parler des aspects psychologiques de l’entreprenariat, que manager son équilibre physique et psychique est un point primordial pour tenir la distance, et que cela lui a permis de faire décoller sa première boîte.

    Si la générosité de Benoît sur les contenus qu’il met à dispo gratuitement est notoire, il n’a pas mégoté non plus pour s’ouvrir sur les tranches de vie difficiles qu’il a traversée.

    La claque que j’ai prise en échangeant avec Benoît: l’intensité des émotions qu’il transmet, de l’enthousiasme pour son business (🚀) à l’intériorité pour parler des périodes plus difficiles.

     

    Pour retrouver Benoît :

    Décoller, avec Lucas Ulmann

    Discuter avec Lucas de son parcours, c’est découvrir combien l’adage “la valeur n’attend pas le nombre des années” a du sens.

    Un accident à 16 ans l’oblige à devenir autodidacte pour finir son parcours scolaire. Cet évènement lui donne la liberté de sortir du parcours classique, tout en l’obligeant à choisir ses priorités.

    La suite: des échanges décalés avec les amis qui, à 20-21 ans, ne saisissent pas ses préoccupations d’entrepreneur, le développement d’une équipe et ses petits tracas, la rencontre et la constitution d’un entourage qui partage les mêmes centres d’intérêt.

    La claque que j’ai prise en échangeant avec Lucas: la grande intelligence émotionnelle et relationnelle qu’il a mise au service du développement de ses sociétés.

    Je vous laisse découvrir l’épisode.

    Pour retrouver Lucas :